Validation des acquis de l'expérience

 La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) désigne le droit individuel ouvert à toute personne engagée dans la vie active de faire valider les acquis de son expérience en vue de l’obtention de tout ou partie d’un diplôme ou titre : la VAE permet de raccourcir les temps de formation. En effet, elle peut constituer un tremplin pour accéder au cycle de formation continue ingénieur en faisant valider des savoirs et compétences déjà acquis.

Les modalités de mise en œuvre de la VAE sont issues de la loi de modernisation sociale et sont définies pour l’enseignement supérieur par le décret particulier n°2002-590 du 24 avril 2002. Les études supérieures peuvent également faire l’objet d’une validation (décret n° 2002-529). 

 

Pour plus de renseignements sur le dispositif de la VAE, consulter le portail du Point-Relais Conseil VAE Enseignement Supérieur de Midi-Pyrénées.

 

Les conditions de candidature

 

Le candidat doit justifier d’au moins 3 ans d’expérience en continu ou discontinu, dans une activité salariée, non salariée ou bénévole en rapport direct avec le contenu du diplôme visé.

 

Les étapes de la procedure

 

Phase 1 : accueil et orientation par le CRIVA

Le candidat recueille les informations sur la VAE et retire un dossier en vue d'une demande de VAE auprès du CRIVA.

Un conseiller VAE vérifie les conditions de recevabilité du dossier. En collaboration avec un référent pédagogique, il conseille et oriente le candidat sous la forme d’un entretien individuel. Ces derniers donnent un avis sur la faisabilité du dossier.

Le candidat a deux options, soit il choisit de se ré-orienter, soit il poursuit la démarche de VAE dans une école du CRIVA.

 Le Centre Régional Inter-Ecoles de Validation des Acquis (CRIVA)

L’INSA a constitué avec d’autres écoles d’ingénieurs de Midi-Pyrénées un groupement dénommé CRIVA* qui propose une procédure commune d’instruction des demandes de VAE pour le diplôme d’ingénieur. 

* Ecoles membres du CRIVA : ENAC, ENITENM, ISAE, ENSTIMAC, INP et INSA

 

  Conseiller VAE CRIVA

(criva @ inp-toulouse.fr)

Tél. :  05 34 32 31 04 

Fax : 05 34 32 31 01

Mél. : criva @ inp-toulouse.fr

  

Phase 2 : instruction de la demande de validation au sein de l'INSA de Toulouse

Le candidat doit compléter le dossier de demande de VAE de l'INSA explicitant par référence au diplôme d'ingénieur les connaissances, aptitudes et compétences acquises par l'expérience. Pour cela, il bénéficie d'un appui méthodologique et pédagogique dans l'élaboration du dit dossier.

Ce dernier fait l'objet d'une soutenance orale ; par la suite le candidat s'entretient avec les membres du jury de VAE. Ces derniers se prononcent soit pour une validation totale en proposant l'attribution du diplôme visé, soit pour une validation partielle en indiquant les savoirs et compétences restant à acquérir.

 

Phase 3 : acquisitions complémentaires dans le cas d'une validation partielle

L'INSA propose au candidat un projet de formation personnalisé devant lui permettre d'obtenir à terme la validation du diplôme d'ingénieur INSA. Le candidat a la possibilité de suivre ces prescriptions à l'INSA ou dans un autre organisme de formation.

A l'issue de la formation, l'établissement valide par le biais d'un entretien ou par la tenue d'un jury VAE, les compétences acquises.

 

La tarification de la VAE

 

Phase 1

390 €

Phase 2

1 390 €

Phase 3

Fonction des modalités des prescriptions

Ces tarifs s’entendent hors frais d’inscription au diplôme et frais de formation.

La VAE peut être prise en charge par les entreprises dans le cadre de leur plan de formation ou par les organismes financeurs habituels (ASSEDIC, OPCA et OPACIF). Le salarié peut bénéficier d’un congé de VAE de 24 heures.

Christine Amadio

(vae @ insa-toulouse.fr)

Tél. : 05 61 55 92 53

Fax : 05 61 55 95 00

Mél. : vae @ insa-toulouse.fr