Nouveaux traitements eau

De nouveaux traitements de l’eau pour mieux éliminer les virus

 

Pour rendre l’eau potable en assurant une bonne qualité sanitaire, les professionnels du traitement de l’eau recourent de plus en plus à une filtration par des membranes qui retiennent les bactéries et virus.

Mais une surveillance rapprochée est indispensable, car, dans des cas limites, des virus peuvent parvenir à franchir ces barrières.

 

Grâce à de nouveaux tests plus rapides et performants, mis au point par l’équipe de Corinne Cabassud, au sein du Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés (LISBP) de l'INSA de Toulouse, cette surveillance essentielle va pouvoir être renforcée.

 

 « Nous avons manipulé des virus pour les rendre à la fois inoffensifs et en même temps très réactifs à certains composés chimiques que nous savons mesurer très rapidement.

 Comme nous sommes certains qu’ils ne présentent pas de danger, nous pouvons les injecter directement dans l’eau et repérer ensuite s’ils traversent ou non les membranes», explique la chercheuse.

 

 

Résultat : les industriels peuvent utiliser ce système en amont pour choisir les membranes et les conditions de traitement d'eau les plus fiables et pourront à terme détecter un problème en l’espace de quelques minutes, comprendre son origine et donc réagir rapidement et de manière plus adaptée.