logo Insalogo Insa

MATHEMATICAL AND MODELING ENGINEERING

  • Type of diploma : Engineer Background
  • Level : BAC +5
  • Domain : Sciences, technologies, Health

Presentation

Objectives

An engineer in mathematical engineering is able to model real situations and assist users for mathematical models and methods. Trainings includes solid culture in applied mathematics: numerical analysis, statistic and probabilities, mastery of computer tools, good basic training in ingineering sciences, sound knowledge of business and management technics. The course combines a grounding in the field of life sciences and in engineering sciences ( process engineering, iques,.).
A large part of the course focuses on the acquisition of cross-disciplinary competences (languages, economics, project management, communication,.).
The mathematical engineer will work in sectors ranging from Aeronautic, Financial and Insurance sector and will be equally competent in production or R&D.

Admission

Access condition

Diplôme d'ingénieur habilité par la commission des titres d'ingénieur, 5 années d'études après la fin des études secondaires, confère le grade de Master.

Baccalauréat ou équivalent pour une admission en première année
Admission sur titre possible en année 2, 3 ou 4.

Admission
A tous les niveaux, l'admission aux INSA s'effectue par concours sur titres, dossier et éventuellement entretien ; le dossier rassemble des éléments d'évaluation obtenus par ailleurs par le candidat.

For more information, please refer to : http://admission.groupe-insa.fr/candidater-linsa

Program

Organization

And after

Further studies

L'INSA Toulouse est habilité, au sein de l'Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées, à délivrer un Master Recherche de Mathématiques appliquées.

Environ 20% des étudiants de la promotion obtiennent simultanément le diplôme d'ingénieur et le master recherche.

Ceci constitue le parcours privilégié pour la préparation d'un doctorat qui s'effectue, le plus souvent, dans le cadre d'un contrat industriel.

Job opportunities

Plusieurs groupes industriels soutiennent la formation (Aérospatiale, Alcatel Espace, CEA, CNES, TOTAL, Intelspace, Matra, P.S.A. Peugeot, Citroën, Renault, Sillogic, Simulog, Verilog, Thomson-CSF, etc.), et plus récemment les secteurs de la finance, de l'assurance, de l'industrie pharmaceutique, sont demandeurs d'ingénieurs GMM en recherche et développement.

En dehors des centres de Recherche et Développement des grands groupes, des sociétés de service font de plus en plus appel à des ingénieurs-mathématiciens, et sont parfois le passage intermédiaire pour rentrer dans une grande entreprise.