logo Insalogo Insa

Apprentissage Génie Civil

La formation par apprentissage en génie civil a été mise en place à l'INSA Toulouse en 2008, en partenariat avec le CFA Midisup. La formation se déroule en 3 ans, pour partie à l'INSA (1/3) et pour partie en entreprise (2/3), et aboutit au diplôme d'ingénieur INSA.

 

 

En quelques chiffres :

- 180 ECTS sur les 3 ans

- 50% de formation à l’INSA - 50% de formation en entreprise

- une équipe spécifique de 40 enseignants : 50% d’enseignants INSA

- 50% d’ingénieurs et spécialistes extérieurs.

 

Les périodes à l’INSA : 11 séjours de 4 à 5 semaines consécutives totalisant 52 semaines sur les 3 ans.

 

Contenu de la formation à l’INSA Toulouse, identique pour tous les apprentis :

  • 60% gros œuvre
  • 20% génie climatique
  • 20% sciences humaines

 

Les mots clés de la formation à l’INSA :

  • Une formation solide dans le domaine des structures : Béton (EN206, EC2), Bois (EC5), Métal (EC3 ET 4), Génie parasismique (EC8)
  • Une formation solide dans le génie climatique (RT2012)
  • Des thématiques actuelles : sécurité, accessibilité, impact environnemental
  • Des sciences humaines ciblées sur le Génie Civil : gestion du risque, anglais du génie civil, passation de marchés, RH
  • Une dimension internationale :
    • 1 semaine de stage intensif d’anglais en fin de cursus
    • 1 module international en anglais avec des ingénieurs GC travaillant à l’étranger

 

La spécialisation de l’apprenti se fait en entreprise.

Cette spécialisation peut se faire dans toutes les branches du BTP (Bâtiment, gros œuvre ou équipements techniques, routes, ouvrages d’art, génie climatique, aménagement du territoire) et à tous les stades d’avancement d’un projet, en travaux neufs comme en rénovation.

L’apprenti peut trouver sa place en maitrise d’ouvrage, en maitrise d’œuvre, en bureau de contrôle, en entreprise d’exécution, dans le secteur public aussi bien que dans le secteur privé. Il peut aussi devenir salarié d’une entreprise hors champ du BTP : il suffit que le service d’accueil de l’apprenti et la mission qui lui est confiée soient en correspondance avec la formation (par exemple, le service de gestion du patrimoine bâti d’une société de service ou d’une entreprise industrielle).

 

Diplômes ouvrant la possibilité de candidater à l’INSA Toulouse :

DUT génie civil, BTS bâtiment, BTS charpente métallique, BTS Systèmes Constructifs Bois et Habitat, licence L3 génie civil.

 

 

Témoignages

Sabine Fermé, Directrice Omega Ingénierie
Nous proposons chaque année un contrat à un étudiant. La formation théorique dispensée à l’INSA est associée à un parcours complet en entreprise ; l’étudiant est amené à progresser sur des aspects de modélisation et plans, puis du calcul d’éléments unitaires simples, pour progressivement devenir assistant ingénieur et répondre à des problématiques de calcul global des ouvrages. À l’obtention du diplôme, l’ingénieur possède déjà des connaissances précises de l’entreprise, à la fois sur les procédés et la technique, mais aussi sur le fonctionnement de l’équipe et le management. Il est rapidement opérationnel en tant qu’ingénieur structure. C’est également une très bonne source de recrutement, gage de confiance, pour l’employeur comme pour l’employé.

 

Mathieu BLASCO, élève-Ingénieur INSA GC apprentissage (promotion 2020)
J’ai pu intégrer l’INSA Toulouse en apprentissage après l’obtention d’un DUT Génie Civil. Accompagné par la SNCF pour les trois années de formation, j’ai pu mettre en application au sein de mon entreprise, les connaissances acquises lors des périodes à l’INSA. J’ai découvert également des aspects non traités à l’INSA comme le secteur ferroviaire.
Cette organisation périodes en entreprise-périodes à l’école, permet de compléter la formation académique par une réelle expérience professionnelle.
J’ai pu renforcer mes compétences dans les domaines de la communication, du management et dans la prise de décisions.
De mon point de vue, l’apprentissage est la meilleure façon de se former, parce qu’elle implique d’être organisé et rigoureux pour mener a bien les deux parcours (scolaire et professionnel) mais aussi parce qu’elle est une réelle plus-value sur le marché de l’emploi.