logo Insalogo Insa

A propos de Capitol Tango

Capitol'Tango est né d'une passion commune entre les musiciens de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse et des professeurs du Conservatoire. CapitolTango qui a vu le jour en 2010, invite son  public à découvrir l'oeuvre d'Astor Piazzolla.

 

A propos de Gilles Apparailly :

C'est en participant aux enregistrements de l'émission télévisée « Thé Tango », présentée par Jacques Martin, alors qu'il était encore étudiant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, que Gilles Apparailly découvre le Tango.

L'année suivante, il intègre l'Orchestre National du Capitole qui, sous la direction de Michel Plasson, part faire une tournée en Argentine : le hasard de la programmation fait que cette dâte coïncide avec l'anniversaire posthume de Carlos Gardel, né à Toulouse 100 ans plus tôt.

En hommage à ce grand chanteur, l'orchestre offre aux argentins un arrangement pour orchestre symphonique d'une de ses mélodies : le public de Buenos Aires hurle son enthousiasme et grave dans le coeur de chaque musicien un moment de partage innoubliable...

S'en est suivi deux ans plus tard l'enregistrement de « Tangos », en hommage à Carlos Gardel par l'Orchestre de sa ville natale.

Riche de ces expériences, quelques années plus tard Gilles Apparailly décide de réunir collègues et amis autour d'un projet commun : cinq musiciens (un bandonéoniste, une violoniste, une pianiste, un altiste et un contrebassiste) donnent naissance à « Capitol'Tango ».

Carlos Gardel est à New York pour le tournage d'un film quand on lui présente un jeune argentin de 13 ans qui joue du bandonéon : à la fin d'une soirée, il lui demande de l'accompagner au bandonéon pour chanter . Son successeur se trouve ainsi lancé : ce jeune prodige s'appelle Astor Piazzolla. C'est principalement sa musique que « Capitol'Tango » a choisi d'honorer, et d'adapter à sa formation originale.