logo Insalogo Insa

Génie des Procédés et Environnement*

Objectifs

 

Cette formation s’appuie sur l’enseignement des sciences et techniques du génie des procédés, elle impulse
l’innovation et l’emploi par la conception de nouveaux procédés et filières, dans divers secteurs d’activités
tels que les Eco-industries (Eaux, Déchets), l’Énergie, l’Environnement ; elle maintient le savoir-faire des industries conventionnelles de production et de transformation de la matière et de l’énergie, dans l’objectif d’une meilleure efficience énergétique et d’une diminution de leur impact environnemental (Industries et villes durables).


L’objectif de la formation en génie des procédés est de préparer nos ingénieurs à l’insertion professionnelle
pour qu’ils soient forces de proposition et acteurs du monde socio-économique d’aujourd’hui et les leaders de la transition énergétique, de l’économie circulaire et de l’adaptation au changement climatique à venir.

 

La capacité de réponse actuelle à tous ces défis repose tout d’abord sur une maîtrise des sciences fondamentales telles que la chimie, la physique, la thermodynamique et les mathématiques ainsi qu’une maîtrise approfondie des concepts de base du génie des procédés comme les phénomènes de transfert (mécanique des fluides, thermique et matière), les opérations unitaires, le génie des réacteurs, la thermodynamique énergétique, les outils avancés de modélisation et de simulation, de contrôle et d’analyses environnementales. A ces compétences scientifiques et techniques s’ajoutent le savoir-être de l’ingénieur, afin qu’il puisse s’adapter, communiquer, manager et gérer une équipe en milieu professionnel au niveau national et international.

 

Notre département forme ses étudiants aux métiers actuels d’Ingénieur d’études en production et traitement d’eaux, d’ingénieur procédés énergie, d’ingénieur éco-conception, d’ingénieur environnement, d’ingénieur méthanisation, d’expert bilan carbone, directeur de bureau d’études environnement, responsables d’exploitation de sites (éco-) industriels, ingénieur études énergies renouvelables et efficacité énergétique, exemples de définitions de métiers que l’on retrouve tels quels dans les offres d’emplois du
secteur.

 

La formation comprend une part importante (environ un tiers) de travaux pratiques et de projets permettant à l’étudiant d’intégrer les différents aspects, scientifiques et techniques, d’un problème industriel.

 

 

 

* Changement de nom de la spécialité, sous réserve de l'accord de la CTI