logo Insalogo Insa

Ils ont fait la filière FAS à Toulouse

  • Jacob Brian et Paul Rivière

Ils remportent le 11ème CRECE 2012

L'objet de ce concours vise à sensibiliser les étudiants et les enseignants au thème de la création d'entreprise et à donner des chances supplémentaires de succès à de futurs créateurs d'entreprise en leur offrant une aide financière et la possibilité d'être reconnus des milieux économiques et financiers.

 

Présenté par un groupe de 3 étudiants de 4ème année du département Génie Mécanique, Brian Jacob, Paul Rivière (tous deux issus de la filière FAS) et Siham Harnoufi ont brillament remporté le 1er prix de l'édition 2012.

Il s'agit de la société IVORY Consulting & Engineering et du projet Greenr'Bot, dispositif innovant d'arrosage automatique grâce à un robot de jardin autonome et adapté aux besoins spécifiques de chaque plante.

Le prix de 5 000€ reçu par les trois étudiants devrait leur permettre de poursuivre leur projet par la réalisation du prototype.

 

Jabob Brian

"Ma première année en seconde a été plus que décevante et s’est traduite par un échec considérable. Après cet échec, j’ai souhaitais me réorienter vers un BEP où j’ai été refusé suite à mes résultats catastrophiques. A deux doigts de l’arrêt des cours,  j’ai finalement pu réintégrer la classe de Seconde en redoublement. J’ai décidé, tant bien que mal, de me mettre au travail.  Je me suis alors pris de passion pour les mathématiques. Après une deuxième seconde pas très exceptionnelle je  me suis orienté en STI. J’ai alors découvert ma vrai passion : La méca !

Echangeant mon rôle de dernier de la classe avec avertissement de conduite et travail en Seconde, je me suis retrouvé après quelques semaines au rang de premier de la classe avec Félicitations à chaque conseil de classe… Je décidais alors de continuer dans cette voie. Après le bac, il me fallait décider de ce que je voulais faire pour la suite de mes études. Une fois encore, deux choix s’offraient à moi : intégrer un IUT Génie Mécanique ou m’orienter vers une voie encore plus ambitieuse… Celle de l’ingénierie.

C’est alors que j’ai découvert qu’il était possible d’intégrer des écoles d’ingénieurs Post-Bacs, c'est-à-dire, des écoles aux classes préparatoires intégrées… Une aubaine pour moi qui me refusais catégoriquement à la prépa TSI. Alors, après les journées portes ouvertes à l’INSA de Toulouse, je décidais de me lancer dans l’aventure… Les gens autour de moi n’en revenaient pas… Brian Jacob, l’élève qu’ils connaissaient très mauvais et très perturbateur se lançait dans l’ingénierie.

Les trois vagues de recrutement m’inquiétaient, tout s’est finalement très bien déroulé pour moi. Après avoir obtenu mon baccalauréat avec une mention Bien, je reçus quelques semaines plus tard ma lettre d’acceptation pour l’INSA de Toulouse… Personne n’en revenait… Sauf moi !

Entamer des études d’ingénieurs était en même temps excitant, mais effrayant ! Cependant, ce que je découvris me FAScinna ! Nous n’étions que 17 dans la classe, et venions tous d’horizons. Dans ce groupe nous étions tous soudés, et à cela, est venu s’ajouter une très bonne équipe pédagogique. Des matières qui pouvaient m’horrifier comme la Chimie sont finalement apparues comme aussi intéressantes et profondes que les mathématiques ou la mécanique grace à des professeurs sans cesse à notre écoute.

Je dirais que la première année représente la transition la plus importante et qu’un élève intégrant la filière FAS saura s’il est apte à réussir à l’INSA à la fin de la première année. Cette année a été pour moi la plus délicate mais après l’avoir passée, je savais que je finirai ingénieur 4 ans plus tard, sans encombre.

En Janvier 2013, mon parcours à l’INSA se terminera, et je repartirai vers Singapour pour mon stage de fin d’études ou je serais en charge de la conception d’outils de forage en eaux profondes.

Voila, j’ai réussi mon pari : devenir ingénieur avec un Bac STI… Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter à tous une très bonne réussite et un épanouissement personnel dans une école qui vous poussera pour réaliser vos rêves."

 

 

  •  Mathieu Bache

Un semestre à l'étranger à l’Université NTU à Singapour

Actuellement au département Génie Civil et issu de la filière FAS, j’ai passé un semestre à l'étranger à l’Université NTU à Singapour .

J'y suis allé pour une durée de 6 mois, j’ai eu 4 mois de cours et j'ai ensuite voyagé pendant 5 semaines dans plusieurs pays d'Asie du Sud Est (Laos, Vietnam, Cambodge, Thaïlande) avant de rentrer en France.

Ce semestre est pour moi la chose la plus incroyable que j'ai faite jusqu'à maintenant.
En plus d'avoir eu des résultats corrects dans tous mes modules,

  • j'ai découvert différents pays/cultures,
  • j'ai pu améliorer mon Anglais,
  • et j'ai rencontré des personnes formidables.