logo Insalogo Insa

Apprentis en génie mécanique

L’INSA Toulouse développe les voies d’accès au diplôme d’ingénieur, pour une ouverture à de nouveaux publics : ainsi, une nouvelle filière par apprentissage a ouvert cette rentrée en génie mécanique ; elle accueille 21 apprentis (dont 3 filles).

 

Ce projet de formation par apprentissage en Génie Mécanique figure dans les contrats de développement économique régionaux, répondant à un fort besoin en ingénierie.  Il a été construit en tenant compte des caractéristiques de l’économie du territoire, à savoir la présence de centaines d’entreprises des secteurs de la mécanique pour l’automobile et l’aéronautique notamment que constitue la Mecanic Vallée et qui représente 14 000 emplois.  Le domaine de  l’hydroélectricité est également très porteur.
Cette formation a été mise en place grâce au soutien de IDEFI InnovENT-E et avec le support du CFA MidiSup. Les objectifs sont notamment de former des ingénieurs pour les PME innovantes qui ont des activités importantes à l'international, ce qui est le cas de la majorité des entreprises de la Mecanic Vallée.

 

Le format : une première année de formation avec des périodes de 4 à 5 semaines en alternance entre l’INSA Toulouse et l’entreprise. Les deux années suivantes, la formation sera réalisée en partenariat avec la CCI Aveyron sur son site de Rodez, avec une alternance sur des périodes de 6 à 8 semaines.

 

« La mise en place de cette formation est un acte de conviction et de responsabilité pour  l’INSA Toulouse qui démontre ainsi la nécessaire implication de l’enseignement supérieur dans le développement économique de la région » précise Bertrand Raquet, directeur de l’INSA Toulouse.

 

Pour Patrice Bras, directeur de l’enseignement et de la formation à la CCI de l’Aveyron, « la formation d’ingénieur en génie mécanique par apprentissage mise en place par l’INSA Toulouse, viendra répondre aux besoins des entreprises et à leurs problématiques. Les entreprises du département sont en effet confrontées à une pénurie d’ingénieurs dans les domaines de la mécanique et de l’énergétique ».

 

« Dès le départ, nous avons soutenu ce projet d’ouverture de la spécialité génie mécanique en apprentissage, car il contribue à nos ambitions en Aveyron et plus largement dans le sud-ouest, témoigne Christian Poncet, Délégué interrégional Grand Sud-Ouest d’EDF et Président du Conseil d’Administration de l’INSA Toulouse depuis le 1er janvier 2015. Un apprenti vient d’ailleurs de nous rejoindre ».

 

Contacts : Manuel Paredes (Manuel.Paredes @ insa-toulouse.fr) et Alain Daidié (alain.daidie @ insa-toulouse.fr), département génie mécanique, gm-apprentissage @ insa-toulouse.fr