logo Insalogo Insa

Gwendal et Pierrick explorent Mars...

Le 31 décembre 2016, Gwendal Hénaff et Pierrick Loyers, tous deux étudiants en 4ème année de génie physique à l’INSA, ont rejoint pour 15 jours, l’équipage 172 de la Mars Desert Research Station, une base d’étude scientifique gérée par l’organisation Mars Society, dans le désert de l’UTAH.

Objectif : simuler les conditions de vie d’une mission sur Mars.

 

Durant ces deux semaines, les étudiants ont vécu dans les mêmes conditions que les astronautes sur Mars : nourriture lyophilisée, combinaisons avec respirateur pour les sorties extravéhiculaires (EVA)… Ils ont également étudié et vécu l'impact d'une isolation en milieu désertique et inconnu sur un équipage de 7 scientifiques.

 

« Vivre en isolation avec un équipage international au milieu d'un désert nous apprend beaucoup sur nous et sur l'importance du travail d'équipe ; les gestes sont lents, nous sommes maladroits en scaphandre » souligne Gwendal.

 

« Cette expérience a été très enrichissante à tous les niveaux. Cela a été une opportunité incroyable pour nous de simuler les problématiques et les enjeux auxquels feront face les astronautes qui poseront le pied sur Mars. Nous avons pu tester des protocoles et des équipements de simulation et cela était très immersif » explique Pierrick.

 

Au travers de leur projet multi-disciplinaire, les deux étudiants ont élaboré et construit un système embarqué adapté à un astronaute sur Mars. Ils ont également collaboré avec une entreprise américaine, GSSI, afin de tester un radar à pénétration de sol (GPR) en condition martienne.

 

D’un point de vue scientifique, ils ont beaucoup appris sur les technologies qui pourraient être utilisées par les futurs astronautes sur Mars.

 

Ce projet a reçu le soutien du département Génie Physique de l'INSA et de la Fondation INSA Toulouse.

 

 

Et plus tard ?

 

Pierrick aimerait travailler dans le domaine de l'instrumentation spatiale au sein d'une agence telle que le CNES ou l'ESA et pourquoi pas, contribuer à l'élaboration des futures missions habitées pour Mars.

 

Quant à Gwendal, un de ses objectifs est de partir en Antarctique sur la base française de Dumont d'Urville, pendant 16 mois. Il souhaite ensuite travailler comme ingénieur d'intégration et d'essai sur les futurs systèmes spatiaux européens, comme Ariane 6.

 

 

Contacts : henaff @ etud.insa-toulouse.fr - loyers @ etud.insa-toulouse.fr