logo Insalogo Insa

XXVe Olympiades de Physique France

Pour la première fois, la 25e édition du concours des « Olympiades de Physique France »  aura lieu à Toulouse, sur le campus de l’INSA, les 2 et 3 février 2018. Cette manifestation exceptionnelle en région a obtenu le label ESOF (EuroScience Open Forum) pour 2018. Toulouse sera « Cité européenne de la Science ».

 

Mettre en valeur l’aspect expérimental de l’enseignement de la physique et initier des jeunes à la démarche scientifique

Ce concours scientifique expérimental qui s’adresse à des équipes de deux à six élèves, est organisé conjointement avec la Société française de physique (SFP) et l’Union des professeurs de physique et de chimie (UdPPC) sous le haut patronage du Ministère de l’éducation nationale.

26 équipes finalistes (de France métropolitaine, mais aussi des établissements français à l’étranger) composées de lycéens de classes de terminale sont attendues et viendront présenter leurs expériences.

 

Ainsi, les élèves présenteront à tour de rôle leur expérience devant un jury le vendredi et le samedi matin. Parallèlement, des visites de laboratoires de recherche seront proposées.

 

 

Le samedi après-midi, deux conférences grand public seront proposées en amphi Vinci à l’INSA Toulouse :

  • À 14h : « La physique de la société », par Clément SIRE, directeur de recherche au CNRS, Laboratoire de physique théorique, Université de Toulouse

En résumé : Après la matière inanimée, puis la « biophysique », la physique applique désormais ses méthodes et outils aux groupes humains et animaux. Sa puissance explicative et prédictive permet la compréhension de problèmes complexes : mouvements collectifs, prises de décisions et estimations collectives (formation spontanée de files de piétons, bancs de poissons, trafic routier, phénomènes de synchronisation, la « sagesse des foules »...), réseaux complexes (Internet, commerce, transport, sociaux...), marchés financiers (« écono-physique »), systèmes compétitifs (championnats sportifs, tournois de poker...), émergence des nouvelles idées, technologies, modes... et prénoms ! Cette conférence donnera un aperçu abordable pour tous de cette nouvelle physique de la société.

 

  • À 17h : « Tester la loi de la chute libre, de Galilée au satellite Microscope », par Serge REYNAUD, directeur de recherche au CNRS, Laboratoire Kastler Brossel, Université de Paris

En résumé : L’universalité de la chute libre dans le vide est une propriété centrale de la physique, depuis Galilée et Newton jusqu’à Einstein qui en a fait le cœur de la relativité générale il y a un peu plus d’un siècle. Cette universalité a été testée avec une précision de plus en plus grande de Galilée à aujourd’hui. Le satellite MICROSCOPE du CNES équipé d’accéléromètres ultrasensibles de l’ONERA poursuit ce programme en orbite autour de la Terre depuis 2016. Les premiers résultats annoncés récemment améliorent encore ce test fondamental pour pousser la précision relative au niveau inégalé de 2x10-14.

 

Le samedi après-midi, de 13h à 16h seront également proposés des stands de présentation des écoles d’ingénieurs de Toulouse Tech.

 

À 18h, la cérémonie de remise des prix sera parrainée par Serge Reynaud. Les lauréats nationaux auront ensuite la possibilité de se présenter au concours international aux États-Unis.

 

 

Contacts : Xavier Bouju, directeur de recherche au CNRS, xavier.bouju @ cemes.fr ; Xavier Marie, Professeur à l’INSA, xavier.marie @ insa-toulouse.fr