logo Insalogo Insa

Augmentation des effectifs en 1re année

L’INSA Toulouse ambitionne de former davantage d’ingénieurs en conjuguant excellence académique, diversification des recrutements et densification des filières internationales, en phase avec les besoins socio-économiques.

 

« Le monde manque déjà d’ingénieurs, et il en faudra davantage face aux mutations économiques, sociales et environnementales à venir : pour nourrir et soigner les populations de la planète, assurer l’accès à l’eau potable, bâtir des villes durables, etc. », souligne la CDEFI. De grands enjeux technologiques comme l’intelligence artificielle se présentent également pour les ingénieurs.

 

L’ambition nationale : porter le nombre de diplômés de 35 000 à 50 000 par an sachant qu’au niveau national, le nombre de diplômes d’ingénieur délivrés s’est accru de 22% en dix ans.

Dans le même temps, et au même niveau, les effectifs des élèves-ingénieurs ont augmenté de 32%. À côté de cela, les départs en retraite des ingénieurs qui étaient de 7 500 en 2012 sont envisagés au nombre de 18 000 en 2032.

 

À l’INSA, les dix dernières années ont été consacrées à de profondes transformations, une structuration de nos 5 années de formation en 3 (bachelor) + 2 (master), en phase avec les standards internationaux, un développement sans précédent des pédagogies plurielles et numériques, et des spécialités ingénieurs reconfigurées. Dans le même temps, nos effectifs d’élèves-ingénieurs n’ont crû que de 10%, en deçà d’une politique nationale.  

 

L’objectif de croissance interne de l’INSA Toulouse répond donc au besoin socio-économique d’ingénieurs et à une politique État. Pour sa mise en œuvre, il s’ancre naturellement à la stratégie de formation de l’école : encourager la diversité, la réussite des diversités et l’internationalisation.

 

Ainsi, dès septembre 2018, l’INSA Toulouse augmentera ses effectifs en 1re année en ouvrant deux groupes supplémentaires :

- un Groupe FAS (Formation Active en Science), orienté Numérique pour les bacheliers technologiques, option SIN (Systèmes d’Information et Numérique) ;

- un Groupe Eng’INSA, nouvelle filière internationale, enseignée en anglais et conçue pour accueillir principalement des étudiants internationaux et anglophones.

 

« Les dirigeants installés en France mais aussi à l’international sont en attente d’un profil ingénieur cadre à l’international capable de répondre à des missions à l’étranger », souligne Bertrand Raquet. « Ils recherchent également des ingénieurs issus de toutes les diversités. »

 

Zoom sur la filière Eng’INSA

Le programme Eng'INSA s'adresse à des étudiants anglophones ou bilingues anglais/français qui souhaitent s'engager dans un parcours de formation multidisciplinaire exigeant et envisageant de devenir ingénieurs cadres ou dirigeants en contexte international.

La formation combinera de façon originale des enseignements spécifiques de haut niveau et une formation de leadership en contexte interculturel international : le contenu de la formation et les modes d'apprentissage (petits groupes, apprentissages mixtes et par projets, etc.) ont été conçus de façon à permettre aux élèves-ingénieurs de gérer des situations complexes, de mener des équipes et d'initier des actions et des projets originaux en contexte interculturel international. 

 

 

 

Zoom sur la filière FAS – Formation active en sciences

 

Les INSA mènent une politique globale d’ouverture en faveur des bacheliers-ères technologiques ; à la rentrée prochaine, l’INSA Toulouse double sa capacité d’accueil pour les étudiants titulaires d’un baccalauréat STI2D proposant ainsi 48 places en 1re année.

 

La 1re année pour ces étudiants est spécifique avec une pédagogie adaptée, centrée sur des projets. En 2ème année, une intégration progressive est faite avec les autres étudiants pour la moitié des disciplines. Ils intègrent ensuite le cursus classique.

 

 

Contact : Bertrand Raquet, directeur – direct @ insa-toulouse.fr