logo Insalogo Insa

Vers un avion plus électrique

Ça n’a échappé à personne, le développement d’avions commerciaux plus respectueux de l’environnement, plus sûrs et moins chers est largement basé sur l’usage généralisé de l’électricité. Paradoxalement, le « plus électrique » a engendré un besoin fort de recherche en génie mécanique que l’Institut Clément Ader (ICA) a su anticiper.

 

Après le fly-by-wire (transmission des consignes du pilote sous forme électrique), les préoccupations concernent désormais le power-by-wire, qui consiste à supprimer les réseaux de puissance pneumatiques et hydrauliques au profit de réseaux électriques.

Cette évolution reste encore fort contrainte par le manque de connaissance et de maturité des processus de conception, de la technologie et de l’opération en compagnie.

 

De cette situation est né un besoin important de recherche en génie mécanique pour produire des ruptures architecturales et technologiques en matière de systèmes embarqués de puissance à finalité mécanique (actionneurs de commandes de vol, d’atterrisseurs ou encore pour les moteurs).

 

L’Institut Clément Ader a bien pressenti ce besoin en développant dès 2001 la thématique actionneurs embarqués qui a pour objectif de proposer des processus, des méthodes et des outils selon une vision système, pour la synthèse d’architectures, le dimensionnement préliminaire et le prototypage virtuel.

Sa spécificité réside dans la capacité à traiter globalement les aspects multicritères (capacité de puissance, énergie consommée, dynamiques naturelles, fiabilité, équilibre thermique) et transversaux (mécanique, thermique, électromécanique, automatique) en associant judicieusement une approche descendante (du besoin vers la solution) et une approche montante prenant en compte la maturité technologique.

 

En quinze ans, l’Institut Clément Ader a été invité à participer, en collaboration industrielle et scientifique internationale, à 5 projets européens. Le dernier en date, Actuation 2015 (53 participants, 34 M€) vise à standardiser et à modulariser les actionneurs pour réduire les coûts et le délai de mise sur le marché.

L’institut Clément Ader contribue essentiellement à développer des modèles, des méthodes et des outils pour accélérer l’évaluation des architectures, des concepts et des choix technologiques.

 

Contact : Jean-Charles Maré, jean-charles.mare @ insa-toulouse.fr, 05 61 55 97 17/05 61 17 10 96