logo Insalogo Insa

Image à la une

Chercheurs, cherchez… mais qu’est-ce que ça peut bien être ?

  • Un supercalculateur
  • L'intérieur d'un téléphone nouvelle génération
  • Le panneau d'affichage des trains en grève

 

OLYMPE, le nouveau supercalculateur de CALMIP pour 2018-2022

Dans le cadre du projet CADAMIP (CPER 2015-2020, Financement : État, Région Occitanie, Toulouse Métropole, IDEX), CALMIP a choisi son nouveau supercalculateur pour la période 2018-2022.

 

Ce nouveau système de calcul baptisé OLYMPE propose une puissance de 1,365 Pétaflop/s.

 

OLYMPE c’est :

  • un supercalculateur massivement parallèle formé de 13 464 cores Intel(r) SKYLAKE 6140, interconnectés via un réseau Infiniband EDR (100 Gb/s), dont la puissance de calcul et de traitement est 5 fois supérieure à celle du supercalculateur actuel EOS, pour la même enveloppe énergétique,
  • un espace disque de travail d’une capacité de 1,5 Po dont les performances (40 Go/s) sont multipliées par 4 par rapport à EOS, afin de répondre aux besoins liés au traitement massif de données d’entrée et de sortie. Cet espace est relié aux nœuds de calcul du supercalculateur.
  • 2 nœuds de calcul SMP de 1,5 To de mémoire vive, intégrés au supercalculateur,
  • une connexion au système de stockage capacitif et sécurisé ATLAS afin d’offrir aux porteurs de projets un espace permettant de sécuriser leurs données sur la continuité,
  • une partition GPU significative associée au supercalculateur en vue d’applications sur le traitement massif de la donnée.

 

La mise en production est prévue pour septembre2018.

 

 

À propos de CALMIP

Créé en 1994 sous la forme d’un groupement scientifique de 17 laboratoires de recherche publics, CALMIP (Calcul en Midi-Pyrénées) est devenu une Unité́ Mixte de Service du CNRS (UMS CNRS 3667) en 2014.

CALMIP a pour vocation d’encourager le développement et l’utilisation des nouvelles techniques de calcul haute performance au sein de la communauté́ scientifique.

 

En 2017, CALMIP a accueilli plus de 200 projets de recherche, impliquant plus de 500 chercheurs dont 130 doctorants de 35 laboratoires de la région, pour plus de 90 millions d’heures de calcul demandées. 

Lire + : http://www.calmip.univ-toulouse.fr

 

 

Contact : Nadine Marouzé, Chargée d’Affaires Calcul Scientifique, nadine.marouze @ inp-toulouse.fr