[L’Actu – Janvier 2024]

Mieux préparer les lycéens à intégrer l’INSA

Développées depuis plusieurs années, les actions en direction des lycées se multiplient pour mieux informer sur les formations et les débouchés de l’INSA Toulouse et mieux préparer les jeunes à intégrer les rangs de « l’école ». La convention renouvelée récemment avec le rectorat de Toulouse introduit des nouveautés importantes, parmi lesquelles une aide à la préparation du Grand oral du baccalauréat.

« Entre le lycée et les études supérieures, la marche à gravir est haute », aime souligner Chloé Mauroy. Cette enseignante de l’INSA Toulouse a été missionnée par son établissement pour piloter un programme visant à établir le lien entre les études du secondaire et de l’enseignement supérieur au travers de différentes actions visant à améliorer l’information relayée aux jeunes, comme aux personnels qui les accompagnent dans leur orientation, et à mieux les préparer à réussir en première année de formation INSA.

La mise en place d’activités pour assurer la continuité entre le second degré et l’enseignement supérieur est d’ailleurs encouragée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère de l’Éducation nationale depuis plusieurs années, notamment via la loi ORE relative à l’orientation et à la réussite des étudiants. L’INSA Toulouse propose depuis plusieurs années un programme dédié à des lycéens de première et de terminale et l’a formalisé une première fois dans une convention signée en 2019 avec le Rectorat dans le cadre d’une collaboration dite de continuum bac -3/bac +3. À partir de cette année, ce programme sera renforcé par de nouvelles actions, en réponse notamment à des attentes du secondaire.

Aider les lycéens à préparer le Grand oral

En tête des « nouveautés » figure la possibilité de proposer un accompagnement pédagogique à des groupes de lycéens pour la préparation du Grand oral du baccalauréat. Cet accompagnement pourra être assuré par des élèves-ingénieurs de l’INSA Toulouse dans le cadre de leur implication citoyenne.

Autre nouveauté notable : la présentation de l’INSA dans le cadre des heures dédiées à l’orientation. Des représentants de l’établissement se déplaceront dans les lycées pour ce faire, en plus des visites qui étaient déjà proposées aux classes au sein même du campus de l’INSA Toulouse et auxquelles s’ajoutaient également des immersions, individuelles, d’élèves de terminale STI2D (Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) dans des cours de première année, avec possibilité de manipulations sur le matériel de l’INSA dédié aux travaux pratiques ou au sein du Fablab Fabric’INSA.

Une session d’information dédiée aux psychologues de l’Éducation nationale

L’INSA Toulouse souhaite également faire davantage intervenir les enseignants des lycées dans ses enseignements de première année, en mathématiques, physique, chimie… Pourquoi ? « Parce que ces interventions ont un double intérêt », explique Chloé Mauroy. « Les enseignants qui les font peuvent se faire le relai auprès des élèves de terminale sur la façon dont fonctionne le supérieur et sur les méthodes de travail. Et, inversement, ces enseignants nous informent sur les programmes et les méthodes de travail du secondaire, ce qui nous permet d’adapter les nôtres pour proposer une ‘marche’ plus adaptée aux néo-bacheliers qui vont intégrer la première année, par exemple en introduisant des remises à niveaux ».

Enfin, parmi les nouveautés figure également le projet de dédier aux enseignants, psychologues de l’Éducation nationale et directeurs de centre d’information et d’orientation et personnels d’encadrement une session annuelle de présentation de la formation d’ingénieurs, des métiers et des enjeux de l’ingénierie, avec ses entreprises partenaires. Celle-ci a été décidée au regard d’une observation faite durant les actions d’immersions croisées déjà menées auparavant – une fois par an, les enseignants de l’INSA et des lycées se rencontrent dans les lycées et dans les établissements du supérieur, dont l’INSA, sur des ateliers d’échanges – : la présence importante de ces personnels lors des visites sur le campus, donc leur « intérêt » marqué pour découvrir les formations, les spécialités, les débouchés et les secteurs d’activités, la façon dont s’effectue le recrutement, dont se déroule la première année, etc. L’initiative devrait être d’autant plus profitable que l’objectif sous-jacent est de travailler sur l’orientation des lycéens. « Ces personnels pourront par exemple mieux enrayer d’éventuelles pertes de motivation de lycéens en leur présentant les formations auxquelles ils ne pensent pas forcément », souligne encore Chloé Mauroy.

 

Rédaction : Camille Pons, journaliste

 

EN 1 Clic

Annuaire
ENT
Rejoindre
les équipes
Marchés publics

Soutenir l’excellence

Fondation
INSA
Taxe
apprentissage

INSA Toulouse
135 avenue de Rangueil
31077 Toulouse cedex 4
Tél : 05 61 55 95 13
Fax : 05 61 55 95 00

Dans un souci d'alléger le texte et sans aucune discrimination de genre, l'emploi du genre masculin est utilisé à titre épicène.